Huiles Essentielles Doterra | Bénéfices et utilisation huiles essentielles pures
Origine de l'aromathérapie et explication de ce que sont les huiles essentielles et leur utilisation. Bénéfices des huiles essentielles pures et sans adjuvants ou produits chimiques.
234
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-234,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1200,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Aromathérapie

L’aromathérapie

De tous temps, les plantes aromatiques ont été utilisées pour leurs propriétés thérapeutiques, le bien-être ou pour les rituels religieux.

 

On en retrouve l’utilisation chez les Egyptiens (35 amphores qui contenaient des huiles ont été placées dans la tombe du pharaon Toutankhamon), les Grecs qui étaient persuadés que les plantes aromatiques étaient d’origine divine et que l’invention des parfums venait des dieux ou chez les Chinois qui croyaient que lors de l’extraction du parfum de la plante, son âme était libérée. On ne peut bien sûr pas oublier que la Bible et la Torah mentionnent à de nombreuses reprises l’encens, la myrrhe ou le romarin.

 

Les plantes sont donc la plus ancienne des médecines humaines. Or, la médecine moderne a remplacé beaucoup de ces remèdes naturels par des produits chimiques qui peuvent avoir de sérieux effets secondaires.

Que sont les huiles essentielles?

Ce sont des liquides volatiles qui ont été distillés des plantes dont on peut utiliser les graines, les feuilles, l’écorce, les racines, les tiges, les fleurs, les fruits, etc…).

 

Un des facteurs déterminant la pureté et la valeur thérapeutique de l’huile sont ses composants chimiques qui sont influencés par de nombreux facteurs comme la partie de la plante qui est utilisée , le sol et la région avec les éventuels fertilisants, l’environnement, le climat ou encore la méthode de distillation.

 

Tous ses facteurs expliquent que les chimistes ne peuvent reproduire entièrement ces composants en laboratoire.

Comment utiliser les huiles essentielles?

Aromatique (inhalation/diffusion); ce qui se respire améliore l’humeur, purifie l’air, désodorise, soutient la respiration.

 

Topique (en application); une goutte d’HE pénètre dans le flux sanguin en 30 secondes et dans le corps/organes en 1 minute.

 

Interne (par voie interne); une goutte pure sous la langue ou diluée dans un verre d’eau ou une tisane.

Bénéfices escomptés des huiles essentielles pures à usage thérapeutique

Les composants des huiles essentielles sont de petites molécules sous forme soluble qui peuvent affecter chaque cellule du corps en 20 minutes et qui seront ensuite métabolisées comme n’importe quel autre nutriment.

 

Lorsqu’elles sont diffusées et donc combinées avec les ions négatifs de l’air, certaines huiles essentielles peuvent avoir plus d’effets antibactériens que lorsqu’elles sont sous forme liquide (exemple la menthe poivrée).

Pourquoi est-ce si difficile de trouver des huiles essentielles entièrement pures à usage thérapeutique?

Il faut quelque fois plusieurs centaines ou des milliers de kilos d’un ingrédient d’une plante pour extraire 1 seul kilo d’huile essentielle pure. La majorité des huiles cultivées aujourd’hui est utilisée par l’industrie de la parfumerie qui recherche uniquement leur caractéristique aromatique et donc primera la rentabilité sur la qualité.

 

Pour produire une plus grande quantité d’huile, la distillation se fera à haute température et trop rapidement et des adjuvants chimiques peuvent être ajoutés. Les huiles sentiront donc aussi bons, seront moins chères à fabriquer, mais n’auront pas ou plus tous les composants nécessaires pour obtenir les résultats thérapeutiques escomptés.

*Traduit du Modem Essentials Usage Guide (8ème édition)

Il est nécessaire de se souvenir que l’utilisation des huiles essentielles est sous sa propre responsabilité et que les informations contenues dans ce site ne visent en aucun cas à soigner, à guérir ou à diagnostiquer une maladie. Elles ne doivent pas non plus empêcher ou retarder une consultation auprès d’un professionnel de la santé.